Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thrillermaniac

Thrillermaniac

Ce blog est consacré aux polars, thrillers et romans noirs, français ou étrangers. Je publie aussi régulièrement des interviews d'auteurs. Coups de coeur, et parfois (c'est rare !), coups d'aigreur. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ! ;-)


Sacrifices / Pierre Lemaître

Publié par thrillermaniac sur 24 Septembre 2012, 19:31pm

Catégories : #Polar

sacrifices pierre lemaitre albin michel-copie-1

 

 

 

Sur les Champs-Elysées, un hold-up ultra-violent dans une bijouterie qui tourne mal, une femme (Anne Forestier) qui n'aurait pas dû être là battue presqu'à en mourir, et un flic (le commissaire Verhoeven) qui se jette dans une enquête qu'il ne devrait pas mener croyant protéger celle qu'il aime... Tout semble simple. Trop simple ? Dans l'ombre, un inconnu cherche à finir le travail et à faire taire définitivement Anne. Ou s'agit-il d'autre chose ? Une vengeance, un réglement de compte, une dette, ou peut-être un peu de tout cela... 

Après "Travail Soigné", et "Alex", Pierre Lemaître remet en scène son personnage fétiche, le minuscule commissaire Verhoeven (1,45 m) dans un polar qui démarre à deux cent à l'heure, et embarque le lecteur dans un scénario retors mais extrêmement bien construit qui ne laisse au lecteur guère de répit. On se sent comme aspiré par l'enchaînement inéluctable des faits, les comportements des personnages. Plus le récit avance, plus Verhoeven s'empêtre dans sa logique individuelle qui l'isole de sa hiérarchie et de ses hommes. Une parano, un affolement qui l'oblige à agir, agir, agir sans cesse... Si le dénouement final ainsi que l'épilogue m'ont paru presque trop vite expédiés après cette mise en place complexe, et que j'ai toujours un faible pour "Alex" (mais je n'ai pas lu tous les livres de Lemaître), ce nouveau roman frappe et sonne comme un uppercut. Un polar sans fioriture, violent, noir et peu optimiste sur la nature humaine.

Frédérick Rapilly

 

 

POLAR. 362 pages, éditions Albin Michel, 20 E 

 

Cote d'amour = 75 %

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents