Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thrillermaniac

Thrillermaniac

Ce blog est consacré aux polars, thrillers et romans noirs, français ou étrangers. Je publie aussi régulièrement des interviews d'auteurs. Coups de coeur, et parfois (c'est rare !), coups d'aigreur. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ! ;-)


(Quai du Polar 2017) Les Anges de New York / R.J. Ellory

Publié par thrillermaniac sur 22 Mars 2017, 18:25pm

Catégories : #Polar

Les-anges-de-New-York.jpg

R.J. Ellory (Angleterre) est l'un des invités de Quai du Polar 2017 parmi plus de 100 auteurs conviés.

Septembre 2008, à New York. Le corps d'une adolescente aux ongles soigneusement vernis de rouge est retrouvée dans un taudis, l'appartement d'un junkie - son frère - abattu d'une balle dans la gorge quelques heures plus tôt dans une ruelle. Morte étranglée. Frank Parrish, inspecteur au sein du NYPD, se retrouve en charge de l'affaire. Une enquête que ce flic divorcé, porté sur la boisson (essentiellement le Bushmills), et qui vient de perdre son partenaire dans des circonstances dramatiques, prend particulièrement à coeur. Fils d'une ancienne légende de la police ayant combattu la mafia dans les années 80 et 90, Frank n'est pas du genre à traverser dans les clous. Il fait lui-même l'objet d'une enquête des affaires internes, et doit se soumettre à des consultations régulières avec une psychothérapeute. Une obligation qui le pousse dans ses retranchements et l'oblige à s'interroger sur ses rapports avec son père décédé, sa famille, son entourage... Obsédé par le meurtre de cette ado qui lui rappelle sa fille, Frank va découvrir qu'elle n'est pas la seule à avoir disparue dans des circonstances troubles avant que le corps soit retrouvée. Cette affaire va l'entraîner de l'autre côté du miroir, dans le monde glauque des pervers sexuels, de la pornographie et des snuff-movies.

Après "Seul le silence", "Vendetta", et "Les Anonymes", tous publiés en France chez Sonatine, le britannique Roger Jon Ellory poursuit son exploration de la psyché humaine. C'est moins l'histoire que ses personnages qui l'intéresse, ce qui les meut. Sur une trame assez classique, relevé d'un emprunt au départ un peu artificiel à la série Les Soprano (le dialogue du héros avec un personne tierce, en l'occurence une psychothérapeute / une psychanaliste dans la série télé), l'auteur se concentre essentiellement sur son protagoniste principal, un flic fracassé, sans illusion, hanté par les péchés supposés de son père... Le récit prend son temps, ne cherche pas à épater, mais accroche son lecteur par petites touches précises. Précis comme un journaliste, Ellory sait à merveille capter ses petits moments qui font la différence : le sourire d'une petite fille dans un ascenseur, les allers-retours infructeux de ses enquêteurs pour recueillir des indices, les interrogatoires avec leurs points de bascules. Pas d'esbrouffe, mais un polar torturé qui ressemble au mea-culpa d'un pécheur suivi de son éclatante rédemption. Personnellement, c'est le premier roman d'Ellory que j'achève après avoir laissé tomber "Seul le silence" et "Les Anonymes." Celui-ci, je l'ai savouré par petites sessions, et achevé pourtant en moins de cinq jours.

 

Frédérick Rapilly

 

POLAR. Les Anges de New York, 553 pages, Editions Sonatine (sortie prévue en mars).  

 

RJ-Ellory.jpg

 

 

 

 

Commenter cet article

(Clovis Simard,phD) 16/01/2012 21:23

Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com),No-14, THÉORÈME À NATHALIE. - MON GUIDE=ANGE.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents