Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thrillermaniac

Thrillermaniac

Ce blog est consacré aux polars, thrillers et romans noirs, français ou étrangers. Je publie aussi régulièrement des interviews d'auteurs. Coups de coeur, et parfois (c'est rare !), coups d'aigreur. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ! ;-)


(Quai du Polar 2017) L'Apothicaire / Henri Loevenbruck

Publié par thrillermaniac sur 22 Mars 2017, 18:15pm

Catégories : #Thriller

L-Apothicaire-2-copie-1.jpg

 

Henri Loevenbruck (France) est l'un des invités de Quai du Polar 2017 parmi plus de 100 auteurs conviés.

 

      Acdonques vivait au XIVème siècle dans la ville de Paris, et plus particulièrement en la rue Saint-Denis, un étrange bonhomme, chauve, à la peau mat, officiant comme apothicaire et répondant au nom d'Andreas de Saint-Loup. Un matin, ce savant peu porté sur la religion découvre dans sa propre maison une pièce dont il n'avait jamais eu conscience. L'avait-t-il oublié ? Qui y a vécu ? Et comment a-t-il pu ne pas la remarquer auparavant ? C'est sur ce point de départ a-priori fragile et ténu que Henri Loevenbruck a bâti l'intrigue de son 13ème roman, une sorte d'épopée ésotérique qui va mener son héros depuis la capitale du royaume de France jusqu'au bout de la terre, ce fameux Finisterre qui abrite en Galice la ville de Saint-Jacques de Compostelle, et plus loin encore jusqu'au Mont Sinaï en Terre Sainte. Poussé par le sort, poursuivi par un duo de sombres cavaliers, l'Apothicaire se jette dans une quête éperdu de la connaissance qui aboutira 599 pages plus tard à une conclusion à la fois astucieuse et merveilleusement simple. Au fil des pages, on pense tour-à-tour au Piliers de la Terre de Ken Follet, au Nom de la Rose d'Umberto Eco, ou à l'impétueuse série Fortune de France de Robert Merle. Le récit est extrêmement dense, les personnages construits au millimètre, les descriptions inspirées, et l'écriture acérée... Je me suis régalé à la lecture de ce thriller moyen-âgeux. On y sent la jubiltation de l'auteur qui, après avoir mûri pendant sept ans ce projet, en a passé deux à l'écrire, prenant le temps de se rendre à moto pour suivre le tortueux périple d'Andreas de Saint-Loup. Un vrai plaisir pour le lecteur, d'autant qu'Henri Loevenbruck s'échine à ne pas cherche l'efficacité à tout-prix et laisse son histoire prendre parfois d'étranges détours, des méandres bienvenus, qui donnent à L'Apothicaire un côté jubilatoire et chahuteur.

 

 

L'Apothicaire, Editions Flammarion, 22 E   

 

Henri-Loevenbruck.jpg

 

 

 

Commenter cet article

ChristellePL 02/12/2013 14:50

Excellent emploi que ce mot "jubilatoire". C'est à peu près ce que j'ai ressenti durant toute la lecture de long roman aux courts chapitres, savamment agencés pour qu'on ait envie de continuer, encore et encore...
Ma critique complète se trouve ici:
http://www.christelle-pigere-legrand.com/l-Apothicaire-Henri-LOEVENBRUCK.php

nadianne 13/03/2012 09:56

j'ai beaucoup aimé moi aussi! très documenté, intrigue passionnante, et description d'une époque, des us et coutumes qui m'ont semblé très réalistes. juste un peu sur ma faim quand au
mystère...mais à nous de nous mettre en route pour une quête de sens...peut être.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents