Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thrillermaniac

Thrillermaniac

Ce blog est consacré aux polars, thrillers et romans noirs, français ou étrangers. Je publie aussi régulièrement des interviews d'auteurs. Coups de coeur, et parfois (c'est rare !), coups d'aigreur. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ! ;-)


Les Démoniaques / Mattias Koping

Publié par FRAP sur 21 Novembre 2016, 10:48am

Catégories : #Polar, #Noir, #roman noir, #Policier, #Suspense, #Meurtre, #Mafia, #Roman Noir, #Auteur Français, #Vengeance, #France, #Porno, #Rituel, #Suspens, #pédophilie

 

... C'EST QUOI L'HISTOIRE ?

 

Kimy n'a pas encore 20 ans. Mais Kimy en a déjà beaucoup trop vu pour sa courte vie (violée à maintes reprises par sa propre famille, violentée...). Dans ce bled perdu, c'est son père, surnommé L'Ours, un ancien para au physique pantagruélique, qui contrôle tout : la drogue, les filles même très jeunes... L'homme ou plutôt l'ogre s'appuie sur un réseau de notables, des flics, des gens en apparence bien comme il faut, qu'il a mouillé et compromis bien au-delà des limites de la Loi (meurtres, pédophilie...). Pour se fournir, il trafique avec les envoyés spéciaux des mafias d'Europe centrale, quitte à se frotter à bien plus dangereux que lui. Un jour, via un simple livre volé, Kimy fait la rencontre d'un professeur, un mec un peu paumé... Et là, tout va basculer.

 

... ET C'EST COMMENT ?

Dès la première page, comme une grande claque dans la gueule... Alors, on s'accroche ou on lâche mais pour celui ou celle qui reste, ce bouquin est une petite merveille, un diamant ultra-noir, qui laisse pantois. Tant par son atmosphère, une plongée dans une cambrousse qui ferait passer le film "Délivrance" pour une aimable trekking au bois de Boulogne, que par la force de ses personnages, dont deux en particulier : Kimy, la gamine consciente de ses charmes mais cherchant à se tirer de ce bourbier; et Jacky dit L'Ours, son père, une sorte de mastodonte au cerveau fusillé par les drogues, prêt à tout canarder dans un baroud d'anthologie. C'est écrit dense, avec des tournures inhabituelles, un côté très direct, presque brut... On sort de cette lecture essoré, mais scotché !

 

Frédérick Rapilly

Cote d'amour = 80 %

POLAR. Les Démoniaques, Editions Ring, 392 pages, 21 E

Les Démoniaques / Mattias Koping

Les Démoniaques / Mattias Koping

Commenter cet article

Frederick 23/11/2016 00:25

Si au moins, j'ai pu servir à ça... Bonne lecture

Les Mots de Gaiange 22/11/2016 19:25

Ce roman me tente depuis quelques semaines maintenant et votre chronique me donne encore plus envie

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents