Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thrillermaniac

Thrillermaniac

Ce blog est consacré aux polars, thrillers et romans noirs, français ou étrangers. Je publie aussi régulièrement des interviews d'auteurs. Coups de coeur, et parfois (c'est rare !), coups d'aigreur. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ! ;-)


Mon nom est N. / Robert Karjel

Publié par FRAP sur 4 Juillet 2016, 18:08pm

Catégories : #Thriller, #Espionnage

C'EST QUOI L'HISTOIRE ?

Quelque part dans l'Océan Indien, la base militaire américaine de Diego est suffisamment loin du reste du monde pour que ce qui s'y passe reste secret. Un homme y est détenu depuis, des jours, des mois, des années... Il serait suédois, et son nom ou plutôt la lettre qui le désigne est "N." Mais en est-on certain ? Le sait-il lui-même ? Et de quoi est-il coupable ? Quelle menace représente-t-il vraiment ? De l'autre côté du globe, un officier de sécurité, Ernst Grip, est missionné par sa hiérarchie pour s'envoler à New York et collaborer avec les autorités américaines. Mais qui sont ces autorités : le FBI, la CIA, une autre agence gouvernementale ? Grip ne sait pas grand chose, mais d'avion en avion, finit par se retrouver sur la base de Diego. Ce qu'on veut de lui ? Qu'il certifie que "N." est bien suédois, et qu'il détermine son identité.

ET C'EST COMMENT ?

Dans ce thriller à clé, il est question du tsunami de 2004 en Thaïlande, d'un groupe de survivants qui s'allient pour commettre un hold-up aux Etats-Unis, de plusieurs fric-frac dans le milieu de l'art à New York, d'identités volées, de terrorisme et que sais-je encore... L'intrigue, multipliant les pistes, démarre de façon suffisamment étrange pour attirer/attiser l'attention du lecteur plutôt enthousiaste que je suis. Et toute la première partie du livre est assez réjouissante, dérangeante, pour que je n'ai pas eu envie de décrocher. Mais le suspense promis n'a pas du tout fonctionné sur mes synapses : j'ai complétement décroché de l'histoire dont les circonvolutions m'ont paru téléphonées et sans intérêt. J'ai tout de même été jusqu'à la fin en mode feuilletage, survolage, m'attendant/espérant une révélation finale qui m'aurait fait raccroché au dernier moment à cette histoire que certains chroniqueurs beaucoup plus bienveillants que ma pomme présentaient comme un savant mélange entre le film "Usual Suspects" et la série "Homeland." J'avoue que je suis passé complétement à côté, hermétique...

Frédérick Rapilly

Cote d'amour = 30 %

THRILLER. Mon nom est N., Editeur Denoël, 432 pages, 20,90 E

Thriller

Thriller

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents