Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thrillermaniac

Thrillermaniac

Ce blog est consacré aux polars, thrillers et romans noirs, français ou étrangers. Je publie aussi régulièrement des interviews d'auteurs. Coups de coeur, et parfois (c'est rare !), coups d'aigreur. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ! ;-)


(Quai du Polar 2017) Au fer rouge /Marin Ledun

Publié par thrillermaniac sur 22 Mars 2017, 18:32pm

Catégories : #Thriller, #Polar, #terroriste, #ETA, #Pays Basque Espionnage Barbouze

Marin Ledun (France) est l'un des invités de Quai du Polar 2017 parmi plus de 100 auteurs conviés.

C'est quoi l'histoire ?

Il y a des morts que l'on aimerait mieux ne pas voir refaire surface... Larguée en haute mer dans l'Atlantique, une valise s'échoue après un long périple sur une plage, celle du Penon, dans le sud des Landes. La (mal)chance s'invite, et un couple de jeunes touristes anglais en force la serrure. Dedans, recroquevillé, il y a un corps : celui d'un petit trafiquant espagnol nommé Domingo. L'homme a été torturé. Comment s'est-il retrouvé là ? Qui est derrière ce meurtre ? Y-a-t-il eu d'autres victimes ? Trois flics de la P.J. de Bayonne sont mis sur l'affaire, dont une jeune lieutenant, Emma Lefebvre, particulièrement motivée mais au passé plus que significatif. Et prête à se plonger dans cette enquête corps et âme, au sens figuré comme au sens propre. Ecologistes, anciens flics, barbouzes, trafiquants de cocaïne et d'héroïne, mafieux et terroristes : bientôt tout se mélange.

C'est comment ?

Ce polar qui se donne des airs de thriller mais aussi de roman d'espionnage s'inscrit dans la continuité de son prédécesseur, le passionnant "L'homme qui a vu l'homme" paru en 2014. Cette suite qui n'en est pas une, plutôt un "sequel" pour reprendre le vocabulaire du cinéma américain, fait partie (et tant pis pour le cliché !!!) de ses bouquins que l'on ne veut plus lâcher une fois commencé. Dense, nerveuse, documenté, l'écriture de Marin Ledun suscite d'emblée des images, comme une tragédie à la Michael Mann qui se déroulerait au fil des pages. Bien, Mal... Peu importe ! On s'attache à ces personnages sans manichéisme - héros ou zéros ordinaires - que traversent, transpercent des conflits qui les dépassent. Peut-être parce que l'intrigue se déroule au bord d'un océan, à la frontière entre deux pays (La France et l'Espagne), j'ai pensé en lisant aux romans californiens de Don Winslow ou Kem Nunn. Une traque complexe, meurtrière avec en filigrane l'ombre prégnante de l'E.T.A. qui ne laisse pas intact. Moi, j'ai plongé. Recommandé !

Cote d'amour = 85 %

POLAR. L'homme qui a vu l'homme, Editions Ombres Noires, 459 pages, 20 E

(Quai du Polar 2017) Au fer rouge /Marin Ledun

Commenter cet article

Thierry 16/01/2015 09:05

Bonjour,
Ce polar qui se passe dans les Landes (Seignosse le Penon), ne serait il pas en lien avec un fait divers s'étant produit à Tarnos il y a six mois ?:
http://www.sudouest.fr/2014/08/12/corps-retrouve-dans-une-valise-a-tarnos-40-l-homme-a-ete-identifie-1640568-3566.php

Rapilly 16/01/2015 10:38

Je crois que la réalité a rattrapé l'écriture du roman d'après ce que j'ai lu dans un itw de Marin Ledun.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents