Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thrillermaniac

Thrillermaniac

Ce blog est consacré aux polars, thrillers et romans noirs, français ou étrangers. Je publie aussi régulièrement des interviews d'auteurs. Coups de coeur, et parfois (c'est rare !), coups d'aigreur. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ! ;-)


Lee Child / Sans douleur excessive

Publié par thrillermaniac sur 20 Octobre 2013, 12:39pm

Catégories : #Polar, #Espionnage, #New York, #Grande-Bretagne

Même pas le temps de prendre un café... Jack Reacher, le héros récurrent de Lee Child, ancien officier de police militaire déambulant selon ses envies autour des Etats-Unis, n'a guère le loisir de poser ses fesses en terrasse à New York. Le militaire a le chic pour se fourrer dans des situations impossibles. Ce jour-là, il remarque simplement un homme ("taille moyenne, ni jeune ni vieux...") qui se glisse au volant d'une berline. Le lendemain, alors qu'il sirote une nouvelle tasse de café, un autre homme vient l'interroger sur ce qu'il a vu. C'est le début d'une enquête qui entraînera Jack jusqu'au Grande-Bretagne poursuivie par une troupe d'anciens mercenaires menés par un certain Edward Lane. Enlèvements, rançon en million de dollars, chantage, trahison, vengeance... Voilà le cocktail bien secoué de ce solide thriller qui mêle enquête "policière" (si l'on considère que Jack Reacher est encore un policier), et manipulations.

Si l'on s'attarde au détail, sûr que les romans coup de poing de Lee Child sont hautement improbables mais la technique d'écriture de cet ancien juriste britannique devenu écrivain qualifié de "Harboiled" (18 romans au compteur) est tellement efficace et millimétrée que l'on en redemande. Tout devient plausible avec la vitesse... Lire Child, c'est un peu comme voir ou revoir "Heat" de Michael Mann, une mécanique bien huilée où rien de dépasse mais tout converge à 1000 km/h vers un final aussi explosif qu'abrupt. Jack Reacher ressemble à un tank, une espèce de Rambo à la pensée duale (noir/blanc) mais voilà c'est toujours aussi bien fait. Un très bon divertissement.

Frédérick Rapilly

THRILLER. Sans Douleur Excessive, Editions Points, 519 pages, 8,20 E

Cote d'amour = 74 %

Lee Child / Sans douleur excessive

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents