Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thrillermaniac

Thrillermaniac

Ce blog est consacré aux polars, thrillers et romans noirs, français ou étrangers. Et parfois aussi séries télé ou films. Je publie aussi régulièrement des interviews d'auteurs. Coups de coeur, et parfois (c'est rare !), coups d'aigreur. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ! ;-)


John Le Carré / Une vérité si délicate

Publié par thrillermaniac sur 31 Octobre 2013, 02:06am

Catégories : #Thriller, #Espionnage, #Gibraltar

Le pitch : Fin des années 2000... Un employé du ministère des Affaires Etrangères britanniques sans grande envergure, Christopher Probyn, est envoyé en "mission spéciale" à Gibraltar sous le pseudonyme de Paul Anderson. Patriote, il a accepté d'être sur le terrain les yeux et les oreilles de son supérieur lors d'une étrange opération (baptisée "Wildlife") censée aboutir à l'enlèvement d'un proche d'Al-Qaïda. Sur place, l'affaire semble mal partie, pourtant ordre est donné au commando des forces spéciales en embuscade d'intervenir... Quelques années plus tard, alors que Probyn est désormais à la retraite, il "convoque" Toby Bell, le jeune secrétaire particulier du ministre en place pour lui faire des révélations.

Ce que j'en pense : Quelle tannée ! Ce "petit" roman, censé être l'un des meilleurs "page-turner" de l'année, compte 327 pages. Au bout de 115, j'ai murmuré "Grâce !"... Découragé. Lassé. Fatigué. Désintéressé. Non seulement, il ne se passe pas grand chose pendant ce tiers de livre (à part les scènes d'ouverture à Gibraltar) mais l'exposition du "complot" qui semble être le sujet de ce thriller soporifique n'a toujours pas commencé. Les personnages ne sont pas caricaturaux mais inexistants, et les dialogues savonnent des platitudes dignes de la rediffusion d'une télénovala brésilienne à 3h du matin. J'avoue que je découvre l'auteur à l'écrit (ayant pourtant vu et apprécié l'adaptation cinéma de "La constance du jardinier"), et que je pensais vraiment que l'ancien espion devenu écrivain m'intéresserait aux affaires clandestines du monde interlope du renseignement et à ces officines privées qui semblent prendre le pas sur les agences officielles... Mais rien. Encéphalogramme plat. Intérêt nul. Ou alors, je me suis fait refourguer en douce un autre livre que celui que j'ai acheté. A éviter, ou alors à lire pour s'endormir très très vite.

Frédérick Rapilly

THRILLER. Une vérité si délicate, Editions du Seuil, 327 pages, 21,5 E

Cote d'amour = 0 % (ma pire déception de l'année 2013)

John Le Carré / Une vérité si délicate
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents